L'Orgueil

L'Orgueil, du latin Superbia, est la sur-estime de soi-même. Il est le péché le plus capital à l'origine de tous les autres péchés.

Qu'est ce que l'Orgueil ?

L'Orgueil est le fait de s'attribuer des qualités que l'on n'a pas, de tout rapporter à soi. L'orgueilleux se croit supérieur et plus méritant que les autres individus qu'il méprise.

Nous pouvons identifier l'orgueil sous différentes formes: la vantardise, la vanité, l'opiniâtreté, la présomption, la supériorité, l'ambition et l'hypocrisie.

L'orgueil peut prédisposer aux maladies mentales telles que la paranoïa et la dépression. En effet, les personnes orgueilleuses sont souvent perfectionnistes et vivent donc mal les échecs.

L'origine de l'Orgueil ?

L'orgueil trouve son origine dans les relations de l'âme avec Dieu. L'orgueil apparut à l'époque où Satan étant jaloux du bonheur d'Adam et Eve a réussi à les détourner de Dieu. En effet, il leur a fait croire que s'ils mangeaient du fruit défendu (la pomme) ils deviendraient comme Dieu. C'est ainsi que Adam et Eve furent emportés dans la révolte orgueilleuse par Satan.

L'Orgueil, à l'origine de tous les vices

On comprend facilement que l'orgueil est lié aux autres Péchés Capitaux. Selon Saint Grégoire le Grand, les enfants nés de l'orgueil s'appellent la vaine gloire, la jalousie, la colère, la tristesse, l'avarice, la gloutonnerie, la luxure (S. Grég. Mor., 31,87).

Des citations d'écrivains et poètes

  • «L'orgueil a cela de bon qu'il préserve de l'envie», de Victor Hugo
  • «La mère nourricière et la reine de tous les vices», de Saint Grégoire le Grand
  • «Plaire à soi est orgueil ; aux autres, vanité», de Paul Valéry
  • «On se sauve de tout par l'orgueil», de Gustave Flaubert


Vous pouvez nous contacter à cette adresse e-mail : 7-peches-capitaux.fr
Valid XHTML 1.0 Strict